Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

mercredi 27 octobre 2010

Dallas, ton univers impitoyable


- John, une amie m'a appelé, elle t'a vu avec Marilyn, vous étiez enlacés sur la moquette d'une chambre d'hôtel...

- N'écoute pas les ragots Jackie...

- Ce ne sont pas des ragots, elle m'a décrit la scène, elle ne voulait rien dire, mais nous jouons parfois au bridge ensemble, et elle n'a pas pu trahir notre amitié plus longtemps. Alors, tu avoues ? Ce "bon anniversaire Monsieur le Président", c'était de l'amour n'est-ce pas ?

- Ecoute Jacqueline, il n'y a rien entre cette femme et moi, c'est une amie, c'est tout, mais de là à perdre la tête pour une blonde décolorée...

- Tu as raison John, le jour où tu seras à ce point perturbé amoureusement, tu mettras probablement des chaussettes de tennis ringardes pendant une élégante croisière...

- Exactement ! Et ce n'est pas vraiment mon style comme tu le sais ! Alors laisse-moi me détendre, Dallas arrive dans une semaine, j'ai besoin de calme ! Merci !

- Je pourrai m'occuper de l'itinéraire ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire