Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

jeudi 2 mai 2013

La confiance en soi





Ne pas avoir confiance en soi traduit une faiblesse. Mais finalement, en y réfléchissant bien, c'est peut-être l'inverse... Et si c'était une force ? Et si c'était l'expression de la victoire du moi sur le moi-même ? Quelqu'un qui se connaî...t assez, qui est assez lucide sur sa personne pour ne pas se faire confiance ? Ne pas avoir confiance en soi, ce serait donc un mélange de schizophrénie et de grande sagesse.




- Pourquoi tu n'y vas pas ?

- Je ne sais pas chéri...

- Tu n'as pas confiance en toi Simone ?

- Oui, je crois que c'est ça...

- C'est beau... Tu te connais bien...

- Pourquoi tu dis ça Raoul, tu n'as pas confiance en moi ?

- Comment veux-tu que j'aie confiance en toi si tu n'as toi-même pas confiance en toi ?

- Mais moi je n'ai pas confiance en moi parce que je me connais !

- Mais moi aussi je te connais !

- Oui mais tu ne me connais pas comme je me connais...

- Ah... Et c'est quoi la différence majeure ?

- Je peux te faire confiance ?

- Bien sûr

- Ah bon ? Mais alors toi tu as confiance en toi, même si tu sais que tu ne peux pas te faire confiance ?

- Si je ne me fais pas confiance, ce n'est pas comme ça que je vais avoir confiance en moi...

- Moi, quand je ne me fais pas confiance, c'est parce que je ne me mens pas.

- Alors quand tu as confiance en toi, ça veut dire que tu te mens ?

- Peut-être... C'est peut-être ça le secret de la volonté. Et des forces qui écrivent les destins. Se connaître assez pour ne pas se faire confiance quand on sait que son côté obscur pourrait nous emmener sur un mauvais chemin.

- Et s'aimer assez pour se faire confiance et ne pas écouter la raison qui, parfois, sécurise un chemin en écrasant les fleurs.

- Je t'aime Raoul... Mon étoile... J'aurai toujours confiance en toi. Parce que je sais que tu seras sans concessions avec toi-même. Et c'est justement parce que tu te demandes si tu triches avec toi-même à chacun de tes actes que je sais que tu ne triches jamais.

- Tu crois que je t'ai trompée ?

- Non. Je suis juste sûre que je ne me suis pas trompée. Tu es le seul qui pouvais me séduire. Parce que tu as la même exigence avec toi-même qu'avec tout être que tu rencontres. En me choisissant, tu m'as fait le plus beau compliment du monde. Avant de me dire un seul mot.

- Il n'y a qu'avec toi que j'ai vraiment confiance en moi. Parce que tu es la seule qui m'aime aussi bien, avec la même constance, que je sois confiant ou pas. Tu es la seule qui m'autorise à m'aimer sans que je m'en veuille.

- Ne t'en veux jamais de me rendre heureuse. Tu me trahirais davantage en te trahissant toi-même.




Franck Pelé - avril 2013 - textes déposés SACD

Highlander





- Alors, ça te plaît ?

- Moui, c'est joli...

- T'es pas contente...

... - Mais si c'est vraiment joli...

- Simone je te connais, arrête, tu n'es pas contente, je le vois bien...

- Bah disons que je m'attendais à autre chose quand tu m'as dit que tu avais loué une maison sur la Côte pour le week-end...

- T'es jamais contente, c'est un truc de dingue ! Elle arrête à quelle heure d'être exigeante Madaaaaame Simone Langlois ??

- D'être exigeante ? Non mais tu te fous de moi Highlander ? Et le pain, tu vas le fabriquer avec tes mains ? Si je veux un gilet tu vas raser un mouton ? Si je veux m'acheter un magazine j'appelle Europe Assistance ? Et pour aller me baigner je descends 300 mètres en rappel ? Une maison sur la Côte c'est une maison sur la Côte ! Tout le monde aurait compris comme moi ! "Chérie, je t'ai fait une surprise j'ai loué une maison sur la Côte" ça veut dire j'ai loué une belle petite maison sur la Côte d'Azur ! Ou Biarritz, Le Cap Ferret, Biscarosse, Seignosse, Oléron, La Baule, Deauville, si tu veux, mais pas dans le nord de l’Écosse !

- Elle est pas belle cette petite maison peut-être ???

- Si elle est très belle, mais elle n'est pas sur la Côte !

- Ah bon ? Et elle est où ? Sur l'A13 ?

- Elle est en haut d'une falaise Raoul, si moi je suis exigeante toi tu es le roi de la mauvaise foi !

- Mais je rêve là... Je t'emmène en week-end surprise dans une petite maison au bout du monde et tu me fais une scène ???

- Je ne te fais pas une scène, tu me poses la question, j'ai essayé de ne pas te dire le fond de ma pensée, tu l'as senti, je n'allais pas te mentir, si ?

- Bah si, j'aurais préféré !

- Menteur...

- Pardon ?

- Menteur oui ! Si j'avais fait semblant, tu me l'aurais reproché pendant mille ans ! Elle est pas au bout du monde ta maison, elle est au bout de l'Europe, et au bout côté froid !

- Pardon si tu n'es pas contente du bout que je te propose !

- Arrête Raoul si tu cherches tu vas trouver !

- Be my guest...

- J'aime bien aller au bout de tout ce que tu veux mais j'ai besoin d'avoir chaud ! Et ta petite maison dans la prairie où même Charles Ingalls se serait gelé les miches avec sa grosse chemise à carreaux, excuse-moi mais elle ne me donne que des sueurs froides ! Voilà, et je ne développerai pas mais tu me proposes souvent des instants fraîcheur en ce moment !

- Ah d'accord. Pardon si je suis fatigué hein, moi aussi j'avais besoin d'air pur, de voyage, de te retrouver, j'avais prévu plein de choses, tu peux t'asseoir dessus !

- Si c'est aussi excitant que ta maison sur la Côte, je préfère rester debout...

- Mais c'est magnifique ici ! Regarde autour de toi !!

- Oui, c'est magnifique ! Mais c'est magnifique 17 minutes, parce que justement, à part regarder autour de soi, y'a pas grand chose à faire ! Et moi, je veux bien faire deux trois rotations de rêveuse à 360 degrés, mais ça me fait pas un week-end de trois jours, pardon d'être exigeante !

- J'avais même invité Ryan Gosling et Daniel Craig pour un dîner en tenue traditionnelle dimanche soir...

- En tenue traditionnelle... Tu veux dire... en kilt ?

- Oui, ce sont des amis du gars à qui j'ai loué la maison, ils ont chacun une résidence dans la région.

- Tu vois, je ne connaissais pas l’Écosse, c'est froid, mais c'est vraiment magnifique quand tu prends le temps d'apprécier...

- Aaaaah ça me fait plaisir ma chérie... Enfin tu vois le bon côté des choses...

- C'est toi qui avais raison, il faut savoir regarder les choses en face, et sous plusieurs angles.

Deux jours de mots croisés, Scrabble et Pictionnary plus tard, Simone demande à Raoul :

- Tu as prévu quelque chose pour dîner Raoul ?

- Du saumon et des pommes de terre.

- Encore ?

- De toutes façons tout est fermé on est dimanche.

- C'est vrai que si tout était ouvert ça nous changeait la vie...

- Il est très bon ce saumon, c'est du saumon écossais.

- Encore heureux, manquerait plus qu'il soit polonais ! Mais c'est un peu juste pour recevoir non ?

- Recevoir...

- Nos invités.

- Oh excuse-moi j'ai oublié de te le dire, ils ne peuvent pas venir, ils ont annulé ce matin.

Simone déglutit difficilement :

- Comment tu le sais ???

- Ryan m'a envoyé un sms.

- Sur ton portable ?

- Oui.

- Celui qui n'a pas le forfait international donc.

- Heu... non mais... attends je vais t'expliquer !

Simone devient rouge écarlate, elle tremble de partout, de fines gouttes de sueur perlent sur son front, elle se retourne, avance jusqu'à la cheminée et décroche le grand sabre qui trône au-dessus.

- Qu'est-ce que tu fais chérie ?

- Il ne doit en rester qu'un.




Franck Pelé - mars 2013- textes déposés SACD