Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

jeudi 2 mai 2013

La confiance en soi





Ne pas avoir confiance en soi traduit une faiblesse. Mais finalement, en y réfléchissant bien, c'est peut-être l'inverse... Et si c'était une force ? Et si c'était l'expression de la victoire du moi sur le moi-même ? Quelqu'un qui se connaî...t assez, qui est assez lucide sur sa personne pour ne pas se faire confiance ? Ne pas avoir confiance en soi, ce serait donc un mélange de schizophrénie et de grande sagesse.




- Pourquoi tu n'y vas pas ?

- Je ne sais pas chéri...

- Tu n'as pas confiance en toi Simone ?

- Oui, je crois que c'est ça...

- C'est beau... Tu te connais bien...

- Pourquoi tu dis ça Raoul, tu n'as pas confiance en moi ?

- Comment veux-tu que j'aie confiance en toi si tu n'as toi-même pas confiance en toi ?

- Mais moi je n'ai pas confiance en moi parce que je me connais !

- Mais moi aussi je te connais !

- Oui mais tu ne me connais pas comme je me connais...

- Ah... Et c'est quoi la différence majeure ?

- Je peux te faire confiance ?

- Bien sûr

- Ah bon ? Mais alors toi tu as confiance en toi, même si tu sais que tu ne peux pas te faire confiance ?

- Si je ne me fais pas confiance, ce n'est pas comme ça que je vais avoir confiance en moi...

- Moi, quand je ne me fais pas confiance, c'est parce que je ne me mens pas.

- Alors quand tu as confiance en toi, ça veut dire que tu te mens ?

- Peut-être... C'est peut-être ça le secret de la volonté. Et des forces qui écrivent les destins. Se connaître assez pour ne pas se faire confiance quand on sait que son côté obscur pourrait nous emmener sur un mauvais chemin.

- Et s'aimer assez pour se faire confiance et ne pas écouter la raison qui, parfois, sécurise un chemin en écrasant les fleurs.

- Je t'aime Raoul... Mon étoile... J'aurai toujours confiance en toi. Parce que je sais que tu seras sans concessions avec toi-même. Et c'est justement parce que tu te demandes si tu triches avec toi-même à chacun de tes actes que je sais que tu ne triches jamais.

- Tu crois que je t'ai trompée ?

- Non. Je suis juste sûre que je ne me suis pas trompée. Tu es le seul qui pouvais me séduire. Parce que tu as la même exigence avec toi-même qu'avec tout être que tu rencontres. En me choisissant, tu m'as fait le plus beau compliment du monde. Avant de me dire un seul mot.

- Il n'y a qu'avec toi que j'ai vraiment confiance en moi. Parce que tu es la seule qui m'aime aussi bien, avec la même constance, que je sois confiant ou pas. Tu es la seule qui m'autorise à m'aimer sans que je m'en veuille.

- Ne t'en veux jamais de me rendre heureuse. Tu me trahirais davantage en te trahissant toi-même.




Franck Pelé - avril 2013 - textes déposés SACD

1 commentaire:

  1. Je viens de lire le texte proposé ci-dessus! - Ce que j'y ai perçu me plaisant infiniment..., il me tarde de suivre (selon vos recommandations), le chemin de vie de Simone et de sa famille en commençant depuis le commencement... et ce, en remontant le fil de sa vie, afin de plus amplement faire leur connaissance!
    D'avance je me réjouis...

    Belle découverte...

    RépondreSupprimer