Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

vendredi 19 novembre 2010

Simone sur le pont



- Tu n'as jamais eu peur de manquer ta cible chéri ?

- Mais je la manque tous les jours ! C'est pourtant pas faute d'essayer, c'est notre 243ème représentation ! Si tu savais comme j'ai du mal à cacher ma frustration tous les soirs...

- Raoul...

- Bien sûr que non je n'ai jamais eu peur mon amour... Pourquoi tu me dis ça maintenant ? Tu n'as jamais douté... tu doutes ?

- Non, mais toute série ayant une fin...

- Simone, tu es tellement mon paradis que les lames doivent le sentir, comme les manches qui les tiennent, comme mes mains qui jamais ne transpirent autre chose que l'amour qui m'inonde quand je te regarde. Et si jamais je devais avoir une seconde d'absence, tu m'aimantes trop pour pouvoir attirer une autre lame que la mienne. Jamais une seule n'oserait prendre ma place et se planter en toi. Tout est clair entre elles et moi. Point de vague à lame à l'horizon. Je navigue dans le monde du silence, et je jette mes ancres tout autour de toi, pour délimiter le contour de la plus belle île du monde.

- Il ne te manque plus qu'un bonnet rouge et c'est le Commandant Couteau !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire