Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

dimanche 30 janvier 2011

Psychose


Simone, dans la salle de bains :

- Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!!!

Raoul, dans le salon en bas, affolé :

- Qu'est-ce qui se passe Simone ???????

- Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhh !!!! Au secouuuuuuurs !!!

Raoul monte les marches du grand escalier blanc, quatre à quatre :

- Mais qu'est-ce que c'est que ces poils partout dans le lavabo !! Raoul, j'en ai marre de passer derrière toi sans arrêt ! Et tes chaussettes au pied de la baignoire ! Mais c'est pas possible Raoul !!!




- Attends... c'est pour ça que tu hurles comme ça ?

- Je te le dis douze fois par semaine depuis dix ans, alors puisqu'il faut apparemment marquer ton esprit pour que tu fasses ce tout petit effort de rincer ton lavabo après que tu te sois rasé, ou de ramasser deux pauvres chaussettes pour éviter de les laisser traîner, je le marque ! En exagérant un peu le trait...

- C'est pour ça que tu hurles comme ça !!! Mais je rêve ! Tu exagères un poil oui ! Si moi, je hausse un tout petit peu le ton parce que je trouve une rayure sur la voiture, parce que tu as effacé mon match pour enregistrer ta série à la noix ou parce que tu as laissé un kilo de cheveux dans la baignoire, je suis invivable, et toi tu hurles à la mort pour quelques malheureux poils dans le lavabo ? Et je dois trouver ça normal ??

- Arrête Raoul... Tu sais très bien que les cheveux, je peux pas faire autrement, que je suis une caricature de la femme au volant et que j'y connais rien à tous ces réglages vidéo... Alors que toi, à chaque fois qu'il y a un truc à faire que je ne supporte pas, on dirait que tu fais exprès de mettre tes meilleurs neurones sur le coup !

- Simone... Si les Jeux Olympiques de la mauvaise foi existaient, tu serais déjà une légende en tant que tenante du titre depuis vingt-quatre ans...

1 commentaire:

  1. oh mais ça lui fait donc pas loin de la cinquantaine, à notre Simone nationale!
    tu es bien dans l esprit du couple!
    Sylvie

    RépondreSupprimer