Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

jeudi 2 décembre 2010

And the Oscar goes to...


Los Angeles - Cérémonie des Oscars

"...et le gagnant est... Steve McQueen !

- Je remercie les membres de l'académie pour cet honneur, et bien sûr toute l'équipe du film. J'ai aussi une pensée pour une amie française, Simone, que je voudrais inviter à me rejoindre sur scène. Elle est là-bas, à côté de Warren. Viens Simone...

Simone, incrédule, mime des "non" avec force, et devant l'insistance de la foule qui applaudit à tout rompre, elle se lève, rejoint Steve sur scène, l'embrasse sur la joue droite et prend le micro :

- Bonsoir à tous... Ecoutez, je suis un peu gênée d'être ici, c'était un pari entre Steve et moi, et je ne pensais pas qu'il oserait...

- Non, c'est faux, Simone est trop modeste ! Elle est la raison pour laquelle vous avez cherché la lune pendant quelques jours. C'est son mari qui lui avait décroché, par amour... Il l'a remise depuis, et l'a réveillée avec un croissant... On savait que le romantisme était français, l'amour aussi, et voici sa plus belle ambassadrice !

La salle se lève, les sourires fleurissent, standing ovation !

- Merci Steve... J'aurai un peu participé à l'histoire du cinéma avec cette histoire de lune, parce qu'on m'a raconté que vous ne pouviez pas tourner de séquences nocturnes pendant toute cette période de lune décrochée, à cause de la noirceur de l'obscurité. Et du coup, un réalisateur français a eu l'idée de mettre un filtre sur la caméra pour donner l'illusion de la nuit en tournant en plein jour. Il a appelé cette technique "la nuit américaine". Et bien je suis ravi que Raoul ait éteint un peu vos nuits. Parce qu'il a non seulement allumé mes yeux pour toujours, mais il a aussi allumé des idées géniales pour le septième art !

Applaudissements nourris, Steve reprend :

- Merci Simone, et merci beaucoup pour cette récompense qui...

- Attends Steve j'ai pas fini ! J'ai mille choses à dire et c'est pas tous les jours qu'on est sur la scène des Oscars devant des millions de téléspectateurs ! Alors d'abord, Woody Allen a répondu un jour à la question "En quoi voudriez-vous être réincarné ?" par "dans les doigts de Warren Beatty..." Je dois dire qu'il n'a pas tort, il a de l'expérience le bougre, il a réussi à me toucher au moins 20% de mon corps sans que je l'y invite depuis le cocktail de 19 heures ! Oh le cochon ! Tu as de la chance Warren, le dernier qui a fait ça, il a fini avec une crête à faire le poirier dans mon garage !

- heu... Simone... on va...

- Attends ! Oui, et Raoul, si tu m'écoutes, sache que je ne suis pas chez Paulette, je t'expliquerai, il reste du poulet dans le frigo. En fait j'ai croisé Steve à l'hôtel, il prenait un bain, et on a fait connaissance par hasard, et là...

- Bon Simone, ça suffit !

- ... il m'a fait la tour infernale, c'était grandiose !

- Arrête !

- Paulette, tiens, toi tu regardes sans aucun doute ! Ecoute, toutes les nanas ont des seins refaits ici, et franchement elles n'ont pas un charisme phénoménal, alors moi, si j'étais toi, je garderais ma charmante petite poitrine, et je travaillerais mes fessiers !

Le service d'ordre intervient alors, deux hommes prennent Simone chacun par un bras et l'invitent à quitter la scène par elle-même, elle se débat, et hurle dans le micro :

- Lâchez-moi bande de brutes ! Vous avez tué Kennedy ! Vous avez tué Marilyn ! Vous n'êtes jamais allés sur la lune, Raoul n'a vu aucun drapeau, tout ça pour être plus forts que les russes ! Mais la vie c'est pas Hollywood madaaaaaaaame l'Amérique ! Et n'allez pas me prendre pour une communiste ! C'est juste que j'ai horreur des menteurs ! Moi, j'ai pleuré devant ma télé quand vous étiez sur la lune ! Et en fait, vous étiez dans un studio avec du sable ! C'est minable ! Vous avez triché ! Bande de tricheurs ! Mauvais joueurs !

Les deux hommes de la sécurité soulèvent alors Simone, et l'emmènent en coulisses, pendant qu'elle hurle et brasse l'air avec d'impressionnants moulinets de jambes devant une salle médusée.

Steve McQueen n'aura plus jamais une seule nomination aux Oscars.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire