Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

vendredi 3 décembre 2010

Adieu poulet


- Il va falloir que tu m'expliques ce que tu fous dans mon bureau à cette heure-ci...

- Je me suis dit que tu ne voulais pas manger ton poulet tout seul...

- C'était bien ton séminaire ? Pas trop de bruit dans l'hôtel ?

- A part le voisin du dessous qui était infernal, ça s'est bien passé oui...

- Arrête de me prendre pour un con Simone !

- Pourquoi tu dis ça ?

- Pourquoi je dis ça ??? Parce qu'à moins que les ricains aient décidé cette année de remettre les Oscars à Château-Thierry, t'étais pas chez ta soeur lundi soir !

- Ah ça ! Tu regardes la télé maintenant toi ?

- Non, toujours pas, mais figure-toi que le village entier est venu sonner pour me raconter tes aventures ! Et on a regardé la fin en direct !

- Donc tu as vu que je me suis adressé à toi et que je ne mentais pas !

- Ah ça, tu ne mentais pas non ! Parlons-en ! C'est quoi cette histoire de tour infernale ? Et l'autre Warren Beatty là, je suis ravi que le monde entier sache qu'il a touché 20 % du corps de ma femme !

- rrrooooo... je rigolais...

- Comme je suis ravi que le monde entier sache que je mange le poulet froid que tu me laisses dans le frigo pendant que madaaaaame joue les divas dans la cité des anges !

- Bon, écoute Raoul, j'ai rencontré Steve McQueen à l'hôtel, complètement par hasard, on a sympathisé et il m'a proposé de l'accompagner aux Oscars, je ne pouvais pas dire non !

- T'aurais pu appeler !

- Pas eu le temps ! Et puis je me suis dit que ça ferait une jolie surprise !

- Tu m'étonnes Simone ! La jolie surprise, c'est ton Warren qui va l'avoir, quand il lui restera 20 % des doigts qui se sont promené sur toi ! Et l'autre là, le pilote, je te promets que s'il fait Le Mans cette année je vais lui apprendre à faire les rillettes !

- Ah tu sais pour Le Mans ? Oui, enfin, Steve et les rillettes, ça ne va pas hyper bien ensemble...

- ...et c'est quoi ces bleus aux genoux ?

- C'est rien, deux brutes qui n'ont pas aimé le petit portrait au vitriol que j'ai fait de leur Amérique...

- T'as leurs noms ?

- Jack et Terence. Mais tu ne les retrouveras jamais, ils sont très loin d'ici.

- Quand on touche à ma femme, je pourrais aller jusqu'à Vladivostok !

- Tiens c'est marrant que tu dises ça... Mon Raoul, j'adore comme tu m'aimes...

- T'es vraiment une sévère hein... Tu sais que Paulette a renoncé à son opération après ton intervention légendaire... Elle était en larmes...

- Ooooh, mais pourquoi ? C'était dans son intérêt...

- De rire ! Elle ne pouvait plus s'arrêter de rire après ce que tu as sorti sur scène ! Par contre, j'ai bien aimé que ton ami parle de la lune, ça m'a fait plaisir... Bon, et à propos de lune, qu'est-ce que tu fais dans cette tenue ?

- Je me suis dit que ce serait meilleur que du poulet... Alors... l'aile ou la cuisse ?

- Je vais prendre une aile, parce que toi, quand tu t'envoles, on ne sait jamais où tu vas atterrir, ni avec qui, ni ce que tu vas laisser comme souvenir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire