Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

mercredi 7 septembre 2011

Raoul prend de la hauteur


- Simone ? Qu'est-ce que tu fais ?

- Je lis Raoul...

- Bah oui je vois bien, mais pourquoi tu lis sur un escabeau ?

- Quand je lis, je suis plongée dans mon histoire, dans un monde parallèle, et je ne vois jamais la marée monter, du coup, je monte avant elle et je ne risque aucune plongée ailleurs que dans mon histoire.

- Si tu t'allongeais sur la plage, tu n'aurais pas ce problème...

- Tu vois Raoul, c'est ça ton problème, tu ne sais pas épouser les éléments. Tu devrais te mettre à lire tiens, ça t'aiderait à prendre de la hauteur !

- Je ne sais pas épouser les éléments ? J'ai épousé le plus grand ouragan jamais observé sur cette planète !

- Plains-toi... Du vent, de la chaleur humide, une tempête de frissons, tu aurais pu tomber plus mal...

Raoul saisit alors un bâton, et l'enfonce profondément dans le sable mouillé par la mer retirée. Puis il se retourne vers Simone :

- Je reviens, je vais chercher un escabeau. Pour prendre un peu de hauteur sur les choses... Je te préviens, je n'en ai pas fini avec cette conversation !

- Et le bâton, c'est pour quoi faire ?

- Bah alors ? La grande observatrice du monde manque de recul ? Remonte d'un cran chérie... C'est un marque-plage ! C'est pour me rappeler où j'en étais.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire