Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

lundi 7 mars 2011

Masques


- Ok. A mon signal, tu te jettes par terre, et tu hurles.

- Mais pourquoi moi Raoul ?

- Paulette... Tu te plains depuis des années de ne pas avoir de charisme, tu as toujours envié celui de ta sœur, c'est le moment où jamais de montrer ce que tu as dans le ventre...

- Mais ça n'a rien à voir avec le ventre, je dis simplement que Simone a bien plus de charisme que moi parce qu'elle a plus de poitrine !

- Oui, et bien avec la part que je te réserve, tu pourras faire pâlir de jalousie toutes les actrices de Russ Meyer...

- Il y a tant que ça dans ce coffre ?

- Plus que tu n'as jamais imaginé...

- Qui t'a donné ce plan ?

- Un ami.

- Et comment va-t-on s'enfuir ?

- Sa femme nous attend dehors. Elle est armée. Et elle conduit comme personne.

- Tout ça ne me dit toujours pas pourquoi moi...

- Parce que tu es la dernière personne à laquelle Simone pensera ! Et la dernière qu'on interrogera. Et si on essaie de la faire parler, elle ne pourra donc pas donner ton nom.

- Si on essaie de la faire parler ? Mais Simone, c'est pour la faire taire qu'il faut la menacer !

- Elle ne dira rien. Elle a changé ces derniers temps. Elle a... arrondi ses angles.

- C'est pas trop tôt... Et pourquoi tu as choisi ces masques ?

- Parce que les employés vont croire qu'on s'entend comme chien et chat, ils vont miser sur notre manque de solidarité...

- Pffff... n'importe quoi...

- Tu vois que tu es bien plus fine que tu veux bien le croire !

- Raoul, arrête de me prendre pour une conne s'il te plaît.

- Si je te prenais pour une conne Paulette, tu ne serais pas là.

- Tu veux dire que c'est parce que tu m'estimes que tu me fais prendre le risque de finir ma vie au trou en m'affublant de ce masque ridicule avec un casse impossible à réaliser ?

- Paulette, on en reparle dans quelques heures. Puis dans quelques années. Charles sera raide dingue de sa pulpeuse et richissime moitié...

- Tous les mêmes... Il ne pourrait pas m'aimer pour ma beauté intérieure ?

- Dis donc, tu es jalouse de la beauté intérieure de ta sœur ou du volume de sa séduction extérieure ?

- Bon, c'est quoi ton signal...

- Je vais crier "Paulette !!!" et tu te jettes par terre.

- Hein ? Tu vas crier mon nom ?

- Vous avez quand même quelques points communs avec ta sœur...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire