Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

lundi 7 mars 2011

La corde au cou


- Ce n'est pas la peine de crier Simone. Nous sommes dans un souterrain, personne ne peut vous entendre.

- J'ai appelé un ami il y a peu, vous feriez mieux de me libérer, il n'est pas du genre à discuter.

- Vous parlez de Monsieur McQueen ? Il ne trouvera personne quand il sonnera chez vous.

- Mais ? Comment...

- Vous étiez sur écoute depuis ce matin. On a noté la plaque de la voiture de Miss Dunaway, et une certaine Paulette à fait tomber un ticket de tombola nominatif dans l'entrepôt qui nous appartient et qu'ils ont vidé. Nous sommes donc remontés tout naturellement jusqu'à vous.

- Sur écoute ? Mais c'est la police qui met sur écoute ?

- L'or a cette faculté de séduire les plus grands réseaux, nous avons des amis partout...

- Paulette... On dirait qu'elle a touché le gros lot alors...

- Ne plaisantez pas avec notre argent Simone. Conseil d'ami. Je crois surtout que vous avez gagné le droit de faire connaissance avec nos méthodes, grâce à l'étourderie de votre sœur...

- Faites attention à ce que vous dites sur ma sœur, ou alors gagnez du temps, préparez votre sérénité future, et ôtez-moi le souffle maintenant.

- Vous ôtez le souffle ? Vous n'y pensez pas, une beauté comme vous... Je retiens le mien quand je vous regarde... Non, je vais juste serrer un peu plus la corde, toutes les cinq minutes... La corde au cou, personne ne résiste longtemps...

- T'as raison Gaston, je vais fêter quinze ans de mariage, alors question corde au cou, j'ai une maîtrise mention très bien !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire