Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

mardi 29 mars 2011

Soleil trompeur


- C'est incroyable cette vue... Si j'avais su que te chanter "Fly me to the moon" suffirait à ce que tu me prennes au mot...

- Simone, la lune, je te l'avais déjà décrochée. Pour te surprendre encore, il fallait que je t'y emmène.

- Par contre, il fait un peu frisquet là, j'aurais dû te chanter "Mexico"...

- Simone...

- Je plaisante mon chéri... Tu as vu ce volcan ? Que c'est beau quand la terre gronde... Tu crois que c'est dangereux ?

- Non. Quand l'Homme fera gronder la Terre, là, ce sera dangereux.

- Parce que tu crois qu'un jour on serait assez cons pour faire un truc pareil ?

- Imagine qu'on invente des téléphones portables, des ordinateurs, des écrans plats, que tous ces objets, tout comme les profits des entreprises, aient besoin d'une énergie aussi dangereuse que difficilement contrôlable pour prospérer...

- Oui ?

- Et bien je suis certain qu'ils n'hésiteront pas une seconde. Ils choisiront le profit personnel plutôt que la sagesse collective.

- Ils pourraient donc faire exploser la planète en toute conscience ?

- Je ne sais pas. Avant qu'on fasse une bêtise aussi profonde, j'espère qu'il se passera des siècles... Mais ce qui m'inquiète, c'est l'égoïsme aveugle de l'Homme.

- Raoul, si ça arrive, tu me promets qu'on viendra habiter ici ?

- Tu n'auras pas froid ?

- Si ça continue, on aura un nouveau soleil... Et celui-là, on pourra expliquer sa naissance à notre enfant. Enfin, est-ce qu'on pourra d'ailleurs...

- Tu le sens bouger ?

- Oui, il me donne des petits coups... Raoul, je veux qu'il connaisse l'océan, les parfums de la nature, le soleil qui se couche, le nôtre, le plaisir des fleurs, la lumière du petit matin, et tout ce qui fait la vie...

- Moi aussi, chérie...

- Dis... Tu crois que tu pourrais me décrocher la Terre si jamais certains la maltraitent ?



© Franck Pelé – 2011

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire