Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

samedi 7 mai 2011

THX 1138


- Vous êtes Simone ?

- Oui... Qui êtes-vous ?

- Je suis THX 1138.

- Enchantée... Mais... on se connaît ?

- Moi un peu plus que vous... votre sang est le même que celui qui coule dans les veines de mon père.

- Qui est votre père ?

- Alessandro

- Je ne connais pas, vous devez faire erreur.

- Vous ne le connaissez pas encore. C'est le nom de votre arrière-arrière-arrière-pe
tit-fils.

- Vous devriez arrêter la vodka mon petit... Allez, laissez-moi tranquille. Bravo pour votre déguisement en tout cas, on s'y croirait !

- Vous vous appelez Simone Dandieu, vous êtes née le 23 septembre 1938, mariée à Raoul Dandieu, né le 10 février 1931. Vous avez une sœur, Paulette, mariée à Charles Jourdain. Vous attendez un enfant, un garçon...

- ... mais on ne connaît pas encore le sexe, vous racontez n'importe quoi ! Et comment savez-vous tout ça ?

- Il s'appellera Maxence.

Simone devient blême.

- C'est le prénom qu'on a choisi avec Raoul si c'était un garçon...

- Il aura deux enfants, dont l'un sera le grand-père de mon père. C'est lui qui m'envoie.

- Pour quoi faire ? D'où venez-vous ?

- De la fin du prochain siècle. Je viens pour vous sauver. Mon père est le dernier de la génération des hommes non modifiés. Votre genre s'est lentement auto-détruit, à coup de surconsommation des ressources naturelles et d'utilisation abusive de produits chimiques, sur fond de spéculation tellement agressive qu'elle a fini par devenir aveugle. Et puis la guerre a eu raison des colombes...

- La guerre ? L'homme a réussi à déclencher une troisième guerre mondiale ?

- Non, elle n'a jamais porté ce nom. Mais dès le début du XXIème siècle, les conflits se sont tellement multipliés qu'il n'y avait plus besoin de nommer officiellement un embrasement mondial. Il n'y a jamais eu de troisième guerre mondiale, mais il y a eu mille guerres civiles.

- Et vous ? Vous êtes... quoi ?

- La robotisation "humanisée" a commencé juste après la période du clonage. Mon père m'a créé pour m'envoyer dans cet espace-temps, le vôtre, et pour y répandre cette triste nouvelle. Si l'Homme ne fait rien, il court tout droit vers le destin le plus noir qu'on lui promet...

Simone prend le robot dans ses bras, une larme difficilement contenue et lui glisse doucement, à son oreille métallique :

- Merci...

- Sauvez vos terres, vos agriculteurs, produisez sain, arrêtez cette consommation inutile, respectez cette incroyable richesse que propose la nature, elle saura vous le rendre.

- THX ?

- Oui ?

- Si je dis à mon fils de faire très attention à tout ça, et que, de mon côté, je continue à acheter de belles voitures, des fringues, à manger au restaurant, à prendre l'avion ou à mettre du parfum hors de prix, ça suffira ? Il aura le temps de sauver le monde ?

- Simone, si je suis là, c'est parce que chaque génération, depuis la vôtre, n'a cessé de transmettre la menace au lieu d'essayer de l'éradiquer en changeant d'attitude...

- Changer d'attitude ? Il est marrant lui ! Dis donc la CX 2 litres 8, tu vas rentrer chez toi, et tu vas leur dire que c'est trop facile de se payer des voyages spatio-temporels pour dire aux autres de se priver ! Alors tu rentres et tu profites de ta chance de faire partie de la première génération qui n'est pas humaine ! Si nous, on n'a pas réussi, peut-être que vous, vous y arriverez ! Parce que moi, je me parfume Môssieur, et je fais du shopping, parce que c'est la vie, et je mange de la viande, et je bois du vin, et je roule vite, et je pars en vacances, et j'ai de la chance d'être née à Saint-Cloud et pas à Dakar, alors j'en profite ! C'est égoïste, c'est injuste, mais la vie est injuste mon vieux ! La Terre est vouée à disparaître, et quand ça arrivera, il y aura forcément des gens pas très contents que ça tombe sur eux. En attendant, il faut prendre du bon temps !

- Et si ton petit-fils ne peut plus respirer un air devenu impur ? Si toute la nourriture est génétiquement modifiée ? Si une centrale nucléaire explose ? Si on n'a plus d'argent pour vivre ? Si la religion jette un voile sur la foi ou le lève sur des a priori ?

- On sera jamais aussi dingues. Allez, mes amitiés à ton papa, j'espère que t'auras pas trop de monde sur la route. Merci d'être venu, c'est toujours agréable d'avoir des nouvelles du futur...

- Bon...

- Ah, attends ! Tu pourrais m'emmener au temps de Marie-Antoinette ? Juste quelques minutes...

- Pourquoi ?

- J'adore comment elle s'habille. Je suis sûre qu'elle me donnera une de ses robes si tu lui dis qu'elle est mon arrière-arrière-arrière-arrière-arrière grand-mère...



© Franck Pelé – 2011

1 commentaire:

  1. Trop vrai ! trop bon !.. Ah! mais vous le savez bien sûr ! ils ont déjà commencés à implanter des puces dans le bras ! bientôt ce sera dans la tête pour être plus performant !
    Un enchantement vos textes ! - si bien observé notre comportement... et avec bienveillance ! vos descriptions et vos dialogues sont d'une telle vérité ! tout cela procure une joie... un bonheur qui font que je suis déjà accro. M. le Conteur !
    et triste aussi car j'avais écris autre chose prise complètement par vos mots et que à cause d'un geste malheureux tout s'est envolé... hélas le 2ème jet ne vaut pas le 1er, écrit sous le coup de l'émotion...
    Nilane

    RépondreSupprimer