Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

samedi 7 mai 2011

Scène de ménage


- Alors ? Il te plaît ? La vue est superbe...

- C'est étrange, je suis partagée. J'hésite entre l'enthousiasme et l'effroi.

- L'effroi ?

- Tu ne sens pas cette ambiance ? Quand je suis ici, j'ai l'impression de vivre dans un film, dans plusieurs d'ailleurs, et pas que des comédies romantiques...

- Du genre ?

- Du genre "Body Double" de De Palma, "Mulholland Drive" de Lynch ou même "La mort aux trousses" d'Hitchcock. On a l'impression qu'il va se passer quelque chose...

- Ah quand même... Bon, et si on s'achète une petite maison dans la prairie tu n'auras pas peur de la fille de la voisine si c'est une petite peste blonde ?

- Raoul... Si je sens de mauvaises ondes, il faut que je te le dise non ?

- Oui bien sûr mais vu que tu sens TOUJOURS de mauvaises ondes, on n'est pas près de déménager !

- Et puis cette baie vitrée est magnifique... mais tu imagines l'entretien ? C'est toi qui vas passer le glassex ?

- On engagera quelqu'un.

- Une femme évidemment...

- Bah oui, c'est souvent comme ça non ?

- Et pourquoi pas un homme ?

- Parce qu'une femme de ménage ça entre chez toi et ça nettoie ta maison, alors qu'un homme de ménage, ça entre dans ta vie et ça nettoie ta femme !

- N'importe quoi... Bon, d'accord pour la petite maison dans la prairie, mais prends des petites fenêtres parce que je ne ferai pas les carreaux et je n'accepterai aucune femme de ménage chez moi ! Sexiste !

- Je les ferai les carreaux ! On serait bien le premier couple de la ville à avoir un homme de ménage ! Et ne me traite pas de sexiste s'il te plaît, tu sais à quel point je ne le suis pas, tu te fais juste un fantasme énorme et tu es déçue comme une capricieuse de ne pouvoir le vendre comme une requête évidente ! Et si on prend un petit gros moustachu du sud du Mexique, tu prends toujours ?

- ... si on a une belle vue, ce serait dommage de la gâcher alors qu'on peut choisir des gens qui ne font pas tâche dans le décor... non ?

- Voilà ! Merci ! Je vis avec une chaudasse qui veut des chippendales pour qu'ils lui en mettent plein la vue !

- Retire ça tout de suite...

- Quoi ?

- Retire "chaudasse" immédiatement !

- Je retire... mais admets que tes fantasmes t'enferment dans une image assez brûlante...

- Et si la femme de ménage fait la baie vitrée en string, tu vas regarder tes mots croisés ou la virer dans la minute qui suit ?

- Je ne sais pas... C'est rare une femme de ménage comme ça quand même...

- Mais si c'était le cas, tu nous ferais un remake de "La baie et la bête" ! Je te le dis ! Alors arrête un peu avec tes caricatures et ton costard de chevalier blanc !

- C'est vrai qu'il y a de mauvaises ondes ici...

- Allez viens, on s'en va...



© Franck Pelé – 2011

1 commentaire: