Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

jeudi 19 mai 2011

Le complot


- Pourquoi tu as pris cette affaire Raoul... Tu te rends compte si c'est un complot qui met l'Etat en cause ?

- Ce n'est pas un complot. Dominique est un prédateur, toute la presse le savait depuis des années, mais le respect de la vie privée avait mis cette omerta en place qui le protégeait publiquement.

- Tu ne crois pas à la thèse du complot ?

- Mais non... La thèse du complot, c'est ce qui sort quand les faits sont trop énormes, trop angoissants, quand ils vous mettent en face de vos responsabilités morales. La vérité est beaucoup plus simple. Aussi simple que violente. Il est sorti toison au vent, il a croisé la petite de Harlem, et hop, il s'est dit qu'elle pourrait bien refaire le lit une deuxième fois...

- Quand même, si c'est vrai, on oublie un peu le drame de son sort à cette petite...

- Oui, mais là aussi, attendons un peu. Dans une semaine, on découvrira peut-être qu'ils avaient une liaison depuis un an, et qu'elle a mis ses menaces à exécution parce qu'il ne voulait pas divorcer.

- Ah bon ? Ils se connaissaient ?

- Supposition Simone... Supposition...

- C'est vraiment Dallas cette histoire...

- Oserais-je Sallas ?

- Raoul... Bon, et alors, pourquoi tu prends cette affaire si tu es convaincu de sa culpabilité ?

- Je suis convaincu de son addiction, de ses travers, mais je veux être sûr qu'il n'y a pas autre chose. Voir un destin se briser en direct, voir la chute d'un homme, d'un futur président, c'était vraiment terrible. Je veux être sûr que le coup est parti tout seul, qu'il n'y avait pas un autre tireur, je veux savoir pourquoi il roulait décapoté alors qu'il se savait attendu.

- C'est fou...

- Et je veux savoir pourquoi il a rappelé l'hôtel pour un simple téléphone oublié, alors qu'il était en partance pour son pays d'origine. Pays qui ne prévoit pas d'extradition...

- Il aurait pu tourner dans un Polanski, tranquille... Et maintenant, il est en prison.

- Je suis sûr que cet attentat restera dans l'Histoire. Même l'aéroport sera rebaptisé. L'aéroport DSK.



© Franck Pelé – 2011

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire