Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

samedi 6 août 2011

Amphore et damnation


Les deux hommes enrubannés du fond :

- Pourquoi t'es comme ça toi ?

- La semaine dernière, quand j'ai joué pour faire sortir Simone au son de ma clarinette, elle a perdu son bustier en remontant, la salle est devenue dingue, les hommes essayaient de s'approcher pour la voir, et même la toucher, leurs femmes leur mettaient des gifles en hurlant, et moi j'étais au milieu, j'ai été griffé, mordu, brûlé, coupé, le nez cassé, l'épaule luxée, bref la totale. Du coup, je suis choriste ce soir. Et toi ? Même chose j'imagine ?

- Ah non, moi je suis acteur dans le petit théâtre d'à côté, on joue "Papy et Momie chez les Pharaons".

- Tout un programme... Et tu joues donc la Momie.

- Oui, enfin je joue "Momie", pas LA Momie. Je joue la femme de Papy. Grâce aux bandages, un homme peut très bien jouer ce rôle tu sais. Le directeur d'ici est venu me voir et comme je cours un peu le cachet, il m'a proposé de faire choriste ce soir, il m'a dit, tu verras, tu auras une copine qui te ressemble comme deux bandelettes !

- Oh dis donc, il était au sommet de son art comique...

- Ah toi aussi tu trouves ? Je le trouve hilarant cet homme, quelle classe ! Tu ne trouves pas ?

- ...

- Dis, tu m'écoutes ?

- Qu'est-ce qu'elle est belle...

- Qui ça ?

- Simone... Regarde-la... Elle ferait fondre la banquise en un clin d’œil... Elle pourrait dompter toutes les flammes du monde et les faire danser au rythme de ses désirs...

- Si tu pouvais l'enlacer, ce serait le Paradis hein ?

- Je crois que je préfèrerais redescendre avec elle au son de la clarinette et goûter aux flammes de l'amphore...




© Franck Pelé – Août 2011

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire