Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

lundi 11 juillet 2011

La femme qui sait


- Raoul... Tu crois que ma mère a raison ? Et si elle disait vrai ? Je fais peut-être semblant, sans m'en rendre compte, parce que je n'ose pas vivre ce sentiment que j'idéalise tant... Au point de faire sans cesse le lit de la déception à venir, évidente, et de ne jamais défaire celui du possible...

- Ta mère t'a dit que tu ne savais pas aimer, c'est ça ?

- Oui... Et que je n'aimais personne...

- Simone... Je suis la preuve vivante que tu sais aimer... Ton problème n'est pas de ne pas savoir aimer, ton problème est de savoir le faire mieux que personne. Tu es la seule qui sait. Et c'est un problème pour toutes les femmes du monde, jalouses de ton talent, de ta facilité à lire l'indéchiffrable. Elles te raillent, parce qu'elles t'envient. Alors plutôt que de te mettre sur le piédestal que ton cœur mérite, elles préfèrent te déboulonner avant même que tu ne sois statufiée. Et si ta mère cristallise toutes ces angoisses paranoïaques dans son seul verbe, c'est bien parce que ce doit être insupportable de n'avoir jamais su trouver la générosité en soi et de se rendre compte qu'on lui a donné vie...

- Raoul, je ne sais pas si je sais aimer autant que tu le dis, mais je sais que personne ne saura jamais t'aimer mieux que moi...

2 commentaires: