Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

mercredi 16 février 2011

Café crème


- Tu sais qu'à chaque fois que tu verses le lait dans mon café je pense à nous, Raoul ?

- Ah oui ?

- Oui... parce que tu adoucis mon caractère corsé, parce que tu éclaircis mon horizon, parce que tu sembles inoffensif quand tu entres en moi alors que tu m'as déjà bouleversée en profondeur, parce que tu me mets à bonne température, parce que tu ajoutes de l'écume à ma nuit, parce qu'avec toi je bois la tasse tous les jours avec un plaisir indéfinissable tellement il est divin de se noyer dans tes yeux, parce que notre noir et blanc vaut tous les films en couleur...

- Tu remarques à quel point je reste immaculé quand je me verse en toi ? Même au bout de ma chute ? Même déjà plongé dans tes sombres intentions ? Je suis pourtant déjà en totale communion avec toi mais tu n'as pas de prise immédiate sur ma nature... Pas immédiatement je veux dire. Je reste d'abord blanc, comme une île en milieu hostile, puis, très vite, je me laisse emporter dans ton obscurité parce que je sais que là est ma lumière...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire