Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

lundi 6 septembre 2010

Le numéro que vous avez demandé n'est plus attribué


- T'es sûre de ton idée Simone là...

- Mais oui rrrroooo.... Une soirée costumée demande toujours un peu d'originalité. J'ai pensé que l'idée de téléphones portables serait délicieusement futuriste. Non ?

- Mouais. Ca risque pas d'arriver vu l'encombrement... Mais l'idée de voir les gens par un seul petit trou central toute la soirée me paraît limite question délice...

- Tu as toujours eu une vision des choses assez centrée en même temps... Mais pourquoi tu as choisi un téléphone si imposant ? Et puis tu en as deux !

- Oui, celui du haut, c'est pour me dire des mots doux, et celui du bas, c'est au cas où quelqu'un voudrait me décrocher la mâchoire...

- Des mots doux ? Tu as intérêt à répondre à toute femme qui essaierait que c'est un faux numéro mon coco... sinon, je vais te la raccrocher au nez ta mâchoire moi...

- Simone... Tu sais bien que je sonne occupé pour n'importe qui d'autre...

- Bah voyons l'apollon ! Si c'est l'autre blonde de Bernadette qui vient mettre ses doigts pour composer ton numéro, ça m'étonnerait que tu lui dises qu'il n'y a pas d'abonné au numéro demandé ! Hein Raoul ? D'ailleurs, je te préviens, si jamais je la vois te toucher, ne serait-ce que l'écouteur, je lui laisse un message façon bretonne !

- Ah c'est ça ton déguisement, je me demandais ce que tu avais voulu faire avec ton fil qui passe sous le cou comme ça... Je croyais que tu voulais faire une patiente chez le dentiste, mais non, tu fais la douce bretonne...

- Douce ? Pas du tout. J'ai la rage dedans...

1 commentaire: