Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

samedi 21 septembre 2013

Après le monde




- Simone, t'as entendu ?

- Quoi ?

- La fin du monde est pour novembre !...

- Novembre… de cette année ?

- Oui

- Oh non ! Non ! Ils auraient pu faire ça plus tard, mince ! Je voulais fêter Noël aux Antilles cette année et te faire la surprise !

- J’aurais adoré… Mais là, je ne peux pas te répondre qu'on fera ça une prochaine fois...

- Mais c'est sûr ?

- Ils l'ont dit sur BFM TV.

- Et sur iTélé ?

- Pareil. J'ai vérifié. Y'a que France Dimanche qui annonce ça en janvier.

- Et comment on va faire pour payer le reste de la maison ? Elle ne sera jamais à nous ! Putain mais c'est pas vrai, on s'emmerde à se taper des crédits et ils nous mettent la fin du monde en plein milieu, quelle bande de cons !

- Simone, tu es un peu vulgaire là...

- Je suis vulgaire ? Tu te fous de moi Raoul ? On arrête tout dans cinq mois, plus de son, plus d’image et je suis vulgaire ? J’aurai à peine fini mon régime et personne ne pourra en être témoin ! J’ai arrêté de fumer depuis dix ans pour vivre plus longtemps, et ça sert à quoi ? Hein ? Ça sert à quoi de faire des efforts pour vivre plus longtemps que tous ces cons qui s’en foutent si c’est pour claquer en même temps qu’eux ???

- Tu les faisais pour toi les efforts...

- J’aurais pu fumer, manger de la viande, des hamburgers, des trucs en sauce, fumer des pétards, m’en mettre plein le nez, me faire des tatouages, des piercings, avoir les cheveux de toutes les couleurs, conduire vite, boire du champagne tous les soirs, danser toutes les nuits, dormir un jour sur deux, arrêter mes études pour profiter de ma jeunesse, profiter de la vie quoi !!! Au lieu de ça, je me suis emmerdée à faire attention, à ce que je mange, à mon sommeil, à ma peau, à mes cheveux, à mes fringues, à mon comportement, à ma carrière, à mon image, à ma culture, et tout ça pour quoi ? Pour exploser en même temps que tous les paresseux de l’élégance ? Pour que la poussière de mon être se mélange à celle de ces gras du genou ? De ces anorexiques de l’esprit ??? Merci la fin du monde ! Merci le gouvernement !

- On ne peut rien y faire Simone, c’est comme ça, tout a une fin…

- Et toi, ça te fait rien ?

- Bah si, j’avais envie de me mettre au piano à la retraite et de découvrir la Patagonie. Et puis toutes ces Coupes du Monde qu’on va rater… Remarque, on ne les aurait peut-être pas jouées, vu le niveau depuis que Zizou est parti…

- Zizou va mourir en novembre... Tu te rends compte ? Bradley Cooper, Ryan Gosling, Vincent Cassel, Romain Duris, Laurent Delahousse, pffuiiiit ! Plus personne ! Mais c’est un drame !

- Pense à Justin Bieber, Paris Hilton, le mec de Gangnam style… ça passera mieux…

- Et mes parents ? Mes parents ! Je ne vais plus voir mes parents…

- Et moi ma mère.

- Ah oui, on ne va plus voir ta mère tiens…

- Ca veut dire quoi ça ?

- Rien, c’est triste.

- Tu es sûre que c’est triste ? Non parce que t’avais l’air d’avoir un ton moins angoissé d’un seul coup, presque serein…

- Arrête Raoul, tu sais très bien que je ne passerais pas mes vacances avec ta mère…

- Oui d’accord mais de là à souhaiter sa mort, y’a quand même une nuance.

- Je ne souhaite pas sa mort, je n’ai juste pas été traumatisée à l’idée que le monde disparaisse avec elle, excuse-moi d’être franche ! Je ne l’ai jamais supportée, voilà !

- Ah c’est le moment du solde de tout compte, là ? Bon, alors puisque c’est « franchise time », je trouve que ton père se la raconte comme personne ! Alain Delon à côté c’est l’Abbé Pierre !

- Si mon père se la raconte, ta mère c’est l’auteur !

- Ma mère elle ne sait pas tout sur tout et elle ne siffle pas une demi-bouteille de whisky par jour !

- Ah non, ta mère elle ne sait rien sur rien mais elle est persuadée qu’elle sait tout ! Et elle est pie ascendant serpent alors niveau sifflage ça joue tête de série !

- On dit sifflement Madame-je-sais-tout !

- Attends je regarde dans le dictionnaire… « Sifflage : Râle laryngo-trachéal des chevaux et des ânes malades. » Voilà, j’avais raison, pour ta mère, on dit sifflage.

- Et tu ne veux pas regarder à « prétentieux imbuvable jamais content » ? Ils ont dû choisir la photo de ton père, bien plus parlante que n’importe quel texte !

Soudain, un grondement énorme fait vibrer toute la maison. Simone saute dans les bras de Raoul :

- C’était quoi ça ?

- Je ne sais pas…

- Ils ont bien dit novembre ou c’est ta mère qui t’a dit ça ? Elle l’a peut-être inventé pour que je te quitte…

- Tu ne veux pas appeler ton père pour repousser l’échéance d’un petit siècle ? S’il y en a un qui peut sauver le monde, c’est bien lui… Tu lui as repassé sa petite cape rouge ?

- Tu sais bien que je ne suis qu’une femme moderne qui ne sait même pas repasser…

- Arrête, elle ne le pense pas, tu le sais très bien…

- Non, je ne le sais pas très bien non… Je crois même plutôt qu’elle le pense jusqu’au plus profond de ses napperons à dentelle.

- Tu me quitterais si c’était la fin du monde ?

- Raoul, si la fin du monde est en novembre, je t’aimerai encore en décembre.

- Ma chérie… Notre amour sera l’étoile la plus visible des mondes d’après…



Franck Pelé - juin 2013 - textes déposés SACD

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire