Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

vendredi 2 mars 2012

Troubles bipolaires



- Tu vois c'est marrant, ça fait une semaine qu'il fait - 9 et maintenant qu'il fait zéro, on a l'impression qu'il fait doux. Alors que s'il n'avait pas fait - 9, on se caillerait sévère à zéro. Tu vois ce que je veux dire ?

- Je vois Raoul oui.

- En fait, les températures c'est un peu comme l'âge, il faut goûter aux extrêmes pour apprécier la moyenne...

- C'est pour ça que tu mates les fesses des petites de vingt ans ?

- Qu'est-ce que tu racontes, je ne regarde jamais les minettes dans la rue !

- Non, tu les regardes dans les yeux, juste après avoir jaugé la qualité de leur pleine lune.

- Parce que toi, tu ne regardes jamais les hommes qui te plaisent peut-être ?

- Ah mais moi c'est pas pareil, ceux que je regarde, ils m'ont regardée en premier, je ne fais que répondre à la subtilité de leur goût. Je les remercie en quelque sorte. Et puis, contrairement à toi qui apprécie ta "moyenne" après avoir goûté aux extrêmes, eux quand ils me regardent, c'est justement pour goûter à cet extrême que tu ne vois plus en moi.

- Mais qu'est-ce que tu racontes ? Tu es toujours aussi belle, je ne parlais pas de toi, c'est une expression Simone... Je peux savoir ce que tu fais là ?

- Je me déshabille.

- Mais t'es malade ! C'est le Groenland dehors ! Et tout le monde va te voir !

- Avec la neige qu'il y a sur la voiture ça m'étonnerait...

- Si les lois de la nature sont logiques, elle devrait fondre à une vitesse folle devant ce spectacle.

- Mais alors je ne suis plus moyenne ?

- Mais tu n'as jamais été moyenne !

- Pourtant, la dernière fois qu'on a fait l'amour, tu te souviens de ce que tu as dit après notre communion charnelle ?

- Non...

- Tu étais allongé sur mon dos, tu étais très content de toi.

- Et alors ?

- Et alors tu as dit que tu étais au-dessus de la moyenne !!!

- Mais ça n'avait rien à voir avec toi ! C'est un expression Simone, ne te fais pas plus...

- ...pas plus quoi ??? Il va falloir que t'arrêtes avec tes expressions à la noix Raoul, avec tout ce verglas, tu risques de déraper ! Je vais te montrer ce que c'est qu'une amplitude thermique moi. Tu vas voir ce que ça fait une femme brûlante dans le froid polaire ! Tu devrais appeler les pompiers, il va y avoir de l'inondation dans les cavités... Entre l'éternité des neiges et la mienne, il va falloir choisir ! Et on va voir qui va fondre en premier !

- Mais ferme cette porte Simone, tu ne peux pas sortir toute nue par ce temps ! D'ailleurs, tu ne peux pas sortir toute nue tout court !!!

- Je vais dans la rue voir les hommes qui ont du goût, je vais me proposer à leur examen, et tu verras, je suis sûr qu'ils seront ravis d'avoir la moyenne !

- Simone !!! Tu n'as pas le droit ! Reviens ici ! Et puis avec ce froid, tu triches, tes seins vont remonter et tu vas paraître plus jeune !

- Dis donc, je n'avais pas remarqué à quel point tu avais de la répartie dès qu'on descendait en température... Alors ça vient de là l'expression ?

- Quelle expression ?

- Quand on dit qu'il fait vraiment un froid de connard !




Franck Pelé - février 2012

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire