Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

lundi 11 avril 2011

Quiproquo


- Allô les éditions de l'Avenir ?

- Oui, bonjour Madame.

- Bonjour, Simone à l'appareil. Je voulais savoir sous quelle forme vouliez-vous que je vous envoie mon manuscrit.

- Vous travaillez sous Mac ou PC ?

- Pardon ?

- Vous travaillez avec Word ? Sous Windows Vista ? Quel est votre système d'exploitation ?

- Heu... Remington...

Le deuxième téléphone sonne.

- Excusez-moi j'ai un double appel ! Oui allô ?

- Oui chérie c'est moi... Tu n'oublies pas de passer prendre le fraisier à la boulangerie avant de rentrer ?

- Oui d'accord, je te laisse, je suis en ligne, à tout à l'heure.

- Ça avance ton roman ?

- J'écris depuis ce matin, je t'avoue que je n'ai plus beaucoup de batterie...

- Ok, à ce soir.

Simone reprend son premier correspondant qui lui dit :

- Je vous ai entendue dire que vous n'aviez plus de batterie, vous travaillez en wi-fi ?

- Ah non, je ne supporte pas la musique quand j'écris, pas de hi-fi ni aucun autre bruit satellite.

- Bon... envoyez-moi votre manuscrit par mail, mais envoyez seulement les textes, avec les photos, ce sera trop lourd...

- Parce que 450 pages de texte c'est léger pour vous ? Et si on ajoute trente photos ça devient lourd ? Dites donc, je vous trouve un peu compliqué aux éditions de l'Avenir !

- Et n'oubliez pas de mettre le directeur des rédactions en copie cachée !

- D'accord, je lui mettrai sa copie dans un sac plastique sous ses thuyas, ça vous va comme cachette ? Espèce de malade !



© Franck Pelé – 2011

1 commentaire: