Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

lundi 23 août 2010

Coule Raoul



- Alors Simone, elles te plaisent tes vacances ?

- J'adoooore... tu sais à qui tu me fais penser comme ça, Raoul ?

- Non... Prends une pose plus naturelle... oui, comme ça...

- A Vincent Perez... tu es mon hussard sur le toit...

- Ma Fanfan... Tu me donnes envie de valser.

- Si ça continue, tes rêves vont devenir réalité, parce que j'ai l'impression que la mer monte...

- Mais non. Qu'est-ce qui te fait dire ça ?

- J'entends l'eau très proche. Vraiment proche.

- L'eau est amie, et une amie est toujours très proche.

- Non mais Raoul, tu ne trouves pas que l'estafette bouge ?

- C'est normal qu'elle bouge, on est sur le sable, et avec la marée, l'estafette se meut un peu...

- Se meut ?

- Du verbe se mouvoir.

- Oui, je te remercie, prends-moi pour un bulot ! Je faisais juste remarquer non sans une certaine ironie ta bourgeoisie de syntaxe dans une telle situation ! Et nous, nous nous mouvons à quelle heure ? Parce que le mec qui parle à la radio, là, juste en-dessous, il vient de faire "gloub"

- Il a fait "gloub" ?

- Oui

- Combien de fois ?

- Bah c'est bien la quatrième là...

- Putain, y'a le journaliste qui se noie ! Il faut prévenir quelqu'un !

- Et ben descends et meus-toi Raoul !

- Mais... mais... Simone, y'a de l'eau partout !!!

- Oh mon pauv' chou.... allez, saute, à la hussarde !

- Et toi ?

- Moi je ne risque rien, nous sommes très proches l'eau et moi. Et puis on n'a jamais vu une marée submerger une estafette ...

- Non, je ne pars pas sans toi.

- Oh c'est mimi... Dis donc Raoul...

- Oui ?

- Tu serais pas un peu en train de flipper comme un dingue là ? Tu as peur de sauter, c'est ça... ooooh mon loulou... allez, accroche-toi à moi...

- Jamais ! Je suis le roi de la brasse coulée !

- C'est bien ce qui me fait peur...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire