Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

jeudi 13 mars 2014

Les diamants sont éternels




- Oui chérie...

- Raoul, je suis rentrée un peu plus tôt et je voulais te dire que j'avais envie de passer du temps avec toi...

- J'adorerais moi aussi mais je travaille là...

- Quel film ?

- Les diamants sont éternels. Et on commence à peine une scène qui devrait être assez longue.

- Joli titre... C'est quoi ce bruit d'eau ?

- Je suis dans une baignoire.

- Avec de l'eau ?

- Evidemment avec de l'eau pas avec du lait. Remarque ça aurait fait le même bruit...

- Et tu es nu ?

- Simone, quand tu prends un bain tu mets un tailleur ?

- Non mais je veux dire complètement nu ?

- Bien sûr que non, j'ai un maillot de bain.

- Que tu as acheté ?

- Non on me l'a fait.

- Qui "on" ?

- La costumière.

- Du "sur-mesure" ?

- Toujours oui. Je représente l'élégance british je ne vais pas m'habiller en Tex.

- Et pourquoi pas puisque personne ne le verra à l'image ton maillot ? Ah ! Grillé le british !

- Mais parce que même entre les prises je me dois de rester élégant ! On ne reste pas dans la peau du personnage par intermittence !

- Et avec combien de femmes tu tournes ? Enfin tu tournes... façon de parler...

- Arrête cette ironie... Ce sont des actrices, elles sont deux, Jill et Lana.

- Je penserai à toi quand je vais enfiler mon petit gilet en laine tiens...

- Simone, arrête merde !

- Bah alors James, qu'est-ce que c'est que ce langage ?

- C'est quoi cette jalousie de province ???

- Cette jalousie de province ? Et toi ? C'est quoi ce comportement de veau de ville ?

- Mais c'est toi qui fait du théâtre là !

- Non, non, veau comme un veau, V.E.A.U.   Et pourquoi elle doit durer longtemps cette scène de bain ?

- Parce qu'elle va nécessiter plusieurs prises et qu'on enchaîne avec trois scènes dans la chambre.

- Bah tiens... Et là aussi y'aura plusieurs prises évidemment... Tu me prends pour une truffe Raoul ? Moi quand j'ai envie que tu rentres dans la peau de mon personnage, c'est une seule prise, à chaque fois ! Et j'ai même pas dit moteur que t'as déjà clapé !

- Quoi j'ai déjà clapé ?

- Le clap de fin !

- Mais tu dérailles complètement ma pauvre chérie, tu me dis toi-même que tu adore tout, la mise en scène, les décors, le scénario, l'interprétation, la production ! Le montage ! Alors tu mens ?

- Tu mens quand tu joues ?

- Bah non, j'incarne.

- Et bien moi pareil, j'incarne. Donc oui, j'adore tout le film quand je joue la fille qui adore tout le film. Même les effets spéciaux. Mais là, je joue la fille qui a un peu de mal à accepter que son mec passe la journée à se taper un gilet en laine...

- Jill et Lana... Et je ne me les "tape" pas, je joue la comédie avec eux.

- ...voilà si tu veux... je joue donc la fille qui a un peu de mal à accepter que son mec passe la journée à jouer la comédie avec Jill et Lana pendant qu'elle attend chez elle bien sagement qu'il ait fini avec ses fantasmes... Tout en espérant qu'il lui restera un peu de désir pour elle après avoir tout donné à ses copines de jeu !

- Mais c'est mon métier bordel ! Je joue la comédie, je suis acteur ! (Il tape dans l'eau de colère et s'en met partout, éclaboussant toute la pièce et l'accessoiriste) Qu'est-ce qui te prend ? Tu as toujours compris qui j'étais, ce que je faisais, tu as toujours su compartimenter comme je sais le faire, c'est quoi ton problème ???

- Et ben là j'ai plus envie de compartimenter ! J'ai envie d'être toute seule dans le train ! Avec toi qui conduis ! Et qui m'emmène vers le bonheur !!! T'en as qu'un, un diamant Raoul ! Un seul ! Et il ne tient qu'à toi qu'il soit éternel ! Alors soit tu rentres tout de suite soit je débarque sur le plateau et je m'occupe de tes copines à un point que tu n'imagines pas ! Je peux te dire que ça va être très compliqué pour elles d'être raccord pour les scènes qui vont suivre ! A moins qu'on rajoute une tigresse en furie dans le scénar ! Et ta costumière, si je la croise c'est moi qui lui fais le maillot !

- Mais je ne peux pas abandonner le tournage d'un James Bond parce que tu fais un caprice !!!

- Raoul, je te préviens, si tu n'es pas là dans une heure, je te dirai non à tout ! Notre couple ce sera James Bond contre Docteur No ! Ce sera zéro zéro sexe !!!




Franck Pelé - textes déposés SACD - mars 2014

2 commentaires:

  1. Oupsss ... Là je pense, vue la chute, que c'est plutôt le tournage de "Skyfall" version Simone ... commentaire que les "addict" de Bond comprendront sans peine ... Excellent quoiqu'il en soit, d'imaginer Raoul Bond se justifiant auprès de sa moitié (car Bond est aussi un homme et pas qu'un super agent secret) !!

    RépondreSupprimer
  2. Ben ! Heureusement qu'on ne vit que deux fois.

    RépondreSupprimer