Simone et Raoul

Simone et Raoul
Avant eux, le couple n'existait pas. (photo Marc Montezin)

mercredi 22 février 2012

Un singe en hiver



- Alors ? Heureuse ?

- Heu... Je le serais un peu plus si je pouvais avoir accès à ma baignoire...

- Ça fait quoi de coucher avec une star ?

- J'allais te poser la même question... Tiens, éteins la télé s'il te plaît, y'a un prétentieux de trop dans cette pièce...

- Pourquoi tu veux éteindre ? J'écoute son discours.

- Et ça ne te dérange pas quand la télé a mauvaise haleine comme ça ? Moi, je ne supporte pas quand elle a cette odeur de Bush vicelarde. Et puis je croyais que U2 faisait du social résistant, de la révolution populaire, c'est une légende ça aussi ?

- Hey poupée, tu voudrais pas sourire un peu là ? Avec la nuit que je t'ai offerte, je pensais que tu serais folle de moi ce matin...

- La nuit que tu m'as offerte ? T'étais bourré comme un coing, tu t'es mis à pousser des cris de singe en te roulant sur le lit, et tu as fait l'amour à ta guitare jusqu'au moment où les cordes t'ont brûlé au deuxième degré !

- A ma guitare ? Je me disais aussi...

- Quoi ?

- Bah... Je te trouvais un peu étroite pour ton âge...

- Mais dis-moi la Rock Star, c'est la classe internationale qui te parfume ! Bon, allez, tu arrêtes de fumer dans ma salle de bains, tu remballes ta connerie et ton archet, que je suis ravie de ne pas avoir touché d'ailleurs, et tu retournes faire rêver tes ados en manque !

- Mais... Simone... je...

- Shut up Bloody Sunday ! Reprends ta route, fais hurler les filles avec ton cinéma sur scène, mais moi, franchement, à part me faire hurler de rire, tu n'arriveras jamais à faire vibrer mes cordes ! J'ai été ravie, vraiment, mais j'ai passé l'âge de passer la nuit avec un gamin qui fait le singe ! En même temps, en acceptant de coucher avec un Bono beau, j'aurais dû m'y attendre...




Franck Pelé - Février 2012

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire